Présentation

L'AGILITY


C'est en 1988 que l'agility a fait son apparition en France, et son aspect convivial et spectaculaire a rapidement conquis le cœur passionné des cynophiles et des familles, qui sont de plus en plus nombreux à la pratiquer en entraînement et concours.

Accessible à toutes les races de chien, LOF ou non-LOF, des plus petites aux plus grandes, elle forme un chien équilibré, sociable et à l'écoute. Le maître ou la maîtresse, du plus jeune au plus âgé, compose avec son chien une équipe qui pratiquent à son niveau et à son rythme, pour son plaisir, bien-être et complicité.


 
 Chaque année, des sélectifs permettent aux meilleurs d’accéder au :

-          -Championnat de France et Coupe de France pour les chiens LOF,

-         - Grand Prix de France pour les chiens LOF ou non, 
      - Sélectif du trophée par équipe 
      

  
Ceux-ci concourent dans 4 catégories différentes (A, B, C, et D) en fonction de leur taille au garrot.

La hauteur des obstacles varie suivant la taille du chien.

Les chiens de petite taille : 37cm au garrot maxi (caniche nain, spitz .....) évoluent dans la catégorie A 

Les chiens de taille moyenne : 47 cm au garrot maxi (cocker....) évoluent dans la catégorie B 

Les chiens  de grande taille : 47 cm et plus (border collie, labrador, berger belge malinois.......) évoluent dans la catégorie C 

Les chiens molosses : (rottweiller,hovawart ,bouvier....) évoluent dans la catégorie D 

 Le but est de travailler par le jeu pour obtenir une bonne obéissance et complicité avec son compagnon à 4 pattes !



Les parcours : Il existe deux sortes de parcours :

- Le parcours à zones : cette épreuve doit comporter au maximum 20 obstacles dont un
minimum de 7 sauts ; chaque obstacle comporte deux couleurs différentes, les chiens
doivent poser au moins une patte dans chaque zone sous peine de pénalités.

Présentation rapide des obstacles:

- La haie :
C'est un obstacle physique, elle est composée de deux montants ou deux chandelles et de une à trois barres d’une hauteur totale de 60 cm. Elle peut être simple (1 saut), double (deux sauts enchaînés) voir triple (trois sauts enchaînés).

- Le saut en longueur :
C'est également un obstacle physique, il est composé d'éléments légèrement inclinés placés les uns après les autres pour obtenir un saut en longueur compris entre 120 et 150 cm. Les éléments ont une largeur de 1.20m et une profondeur de 15cm. Leur hauteur est variable, le premier élément se trouve à 15cm et le dernier à 28 cm. Les quatre coins doivent être matérialisés par des piquets de 1.20 m de haut et dont la partie supérieure est protégée.

- Le pneu :
C'est un obstacle physique et de précision. Le pneu est un obstacle composé d’un cadre supportant un pneu dont le diamètre varie de 38 à 60cm et la hauteur du milieu du pneu doit être à 80 cm, l’objectif étant de faire sauter le chien à travers l’orifice du pneu.

- Le tunnel :
C'est un obstacle de courage. Il est rigide, d'un diamètre de 60 cm, il a une longueur de 3 à 6 mètres.

- La chaussette :
L' entrée est formée par un arceau rigide de 90 cm de long, d'une hauteur de 60 cm et d'une largeur de 60 à 65 cm. La sortie est en matériau souple dont la longueur est de 3 à 3.5 m et d'un diamètre de 60 à 65 cm.

- La palissade :
également appelée "toit" ou "A" est un obstacle de courage. la palissade est un obstacle composé de rampes formant un angle de °. Chaque rampe comporte en sa partie basse une « zone de contact » d’une longueur de 106 cm, peinte d’une couleur différente. L’objectif est de faire franchir la palissade au chien en l’amenant à toucher avec au moins une patte la zone de contact tant à la montée qu’à la descente.

- La balançoire :
C'est un obstacle qui requiert, courage, équilibre et confiance en soi. Cet obstacle est composé d’une planche et d’un pivot de basculement. Elle comporte également à ses deux extrémités, une zone de contact de 90cm. L’objectif est de faire passer le chien sur la balançoire en veillant à ce qu’il touche, d’une patte au moins, les zones de contact tant à la montée qu’à la descente. De plus, le chien ne devra pas quitter l’obstacle avant que l’extrémité côté descente de ce dernier n’ait touché le sol après basculement.

- La passerelle : C'est un obstacle qui nécessite du courage et de l'équilibre, composé d’une poutre horizontale et de deux rampes de montées comportant chacune une zone de contact de 90cm. L’objectif est de faire passer le chien sur la passerelle en l’amenant à toucher, d’une patte au moins, la zone de contact tant à la montée qu’à la descente.

               

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.09 | 15:38

Bonjour,
Je vous ai envoyé les renseignements sur votre adresse mail.
Cordialement

...
17.09 | 15:03

Bonjour,

Pouvez-vous me transmettre vos tarifs svp et la marche à suivre pour commencer ?
Merci

...
06.09 | 14:42

Bonjour,
Je vous ai envoyé les renseignements sur votre adresse mail.
Cordialement

...
06.09 | 13:40

Bonjour
j'aimerais connaître vos tarifs ?

...
Vous aimez cette page